Le livre de cuisine ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le livre de cuisine ...

Message par Darkalec le Sam 17 Mar - 3:05

Pour les amoureux de la cuisine Troll :?





Et oui que serait cette recette Troll sans ces magnifiques paroles:

Troll farceur et elfe farci
J’ai rencontré un troll, il marchait dans la forêt *
Il traînait derrière lui un elfe tout empaqueté
Ha qu’il est fort Ha qu’il est beau
Ha qu’il est grand mon ami troll du Chaos
Je lui dit mon ami, que vas-tu faire de ct’homme
Il répond j’vais l’bouffer, farci avec des pommes
Il brandit sa massue et frappa vers ma tête
Il voulait sans tarder m’ajouter dans l’assiette **
J’ai évité l’assaut en courant dans les bois
Quand j’me suis retourné, ben il était plus là
Et j’ai suivi sa piste, pour trouver sa caverne
Puis je l’ai vue cachée, par delà le gros chêne
Alors j’ai vu le troll prendre un objet pointu
Et pour farcir les pommes il lui enfonçait dans...


ftp://michoko-php.com/naheulbeuk/Bonus-chansons/donjon-newtrollfarceur.zip
avatar
Darkalec
Goule baveuse du Roi Liche
Goule baveuse du Roi Liche

Nombre de messages : 1248
Age : 37
Localisation : Darnassus
Date d'inscription : 27/02/2007

Perso
Nom du perso en Jeu: Darkalec
Niveau:
85/85  (85/85)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Cuisine quand tu nous tiens ...

Message par Darkalec le Sam 17 Mar - 3:08

Aprés notre splendide Elfe Farci aux pommes

Voici donc quelques recettes extraites du Donjon de Naheulbeuk

Laughing

L’Ours à la bière
Un gros truc plein de poils gras
vendredi 20 août 2004. par PenOfChaos

Souvent imitée, jamais égalée, voici la véritable recette de l’Ours à la bière, transmise par son inventeur, Phenkahaus l’archiprêtre de Dlul.
Si vous n’avez pas encore de Blattes géantes dans votre cuisine, c’est que vous êtes probablement en vie...
Par conséquent et pour les fêtes, je vous propose ma recette de ce mois-ci [1], qui plaira aux petits et aux grands : l’ours à la bière.
Ingrédients : ours, bière, sel et poivre. Préparation : Pour l’ours, prévoir un mois (voir ci-dessous). Pour la sauce, 3 minutes. Cuisson : plusieurs heures, après ça dépend de la taille de l’ours.

Ours
L’ours a l’air sympa mais en fait il est vachement mechant
Prenez avec vous tout ce que votre mari a comme armes de jet, et louez un chariot et un traineau avec des porteurs et des vivres pour un mois. Prévoyez un bon couteau à désosser et de la verroterie pour les indigènes.
L’ours se trouve dans les montagnes, à dix jours en chariot au nord-ouest de notre bonne ville [2]. Il faut se rendre là-bas en évitant les pillards gobelins, les aigles noirs géants, le yéti, les sangsues de jardin, la licorne folle, le dragon Smaug junior, les féroces indigènes du bas-de-montagne (pour lesquels vous utiliserez la verroterie) et le blizzard givrant à -33 degrés du pic des pains de glace. Ensuite, trouvez la dernière famille d’ours gris qui doit loger dans une grotte (et si vous y allez en hiver ils dormiront donc ça sera plus facile) et tuez le plus gros spécimen avec des armes de jet, ceci dans le soucis évident de préserver votre beauté. Revenez ensuite aussi vite que possible avec le reste de la famille ourse à vos trousses, et évitez une deuxième fois les obstacles sus-nommés.
Vous verrez comme ensuite, il est agréable de faire la cuisine, même si ce n’est pas très propre chez vous.
Désossez l’ours et faites sécher sa carcasse au soleil. Récupérez la viande et tronçonnez-la en cubes gros comme le poing. Balancez dans une marmite un tas de litres d’une bière quelconque, de préférence de Mliuej et un bol de sel, portez à ébullition. Vous n’avez plus maintenant qu’à jeter de loin les cubes de viande dedans en évitant les projections de bière bouillante.
Servez sans légumes car c’est compliqué à cuire, et dégustez en famille, en rotant.
[1] Recette du siècle, selon certains nains
[2] Évidemment, cela dépend aussi d’où vous habitez, en fait



Le rôti de porc farci à l’hydromelUne recette torride
jeudi 18 août 2005. par Fae Lady of Chaos

Une bulle papale a interdit cette recette et c’est en toute illégalité que je vous la livre. Il faut dire que c’est tellement bon qu’on se damnerait...
Marinade : Hydromel, miel, raisins de Corinthe, oignons, clous de girofle, muscade, poivre.
Prenez un beau rôti, Faites le mariner (dans la marinade il va sans dire) pendant une nuit, (ça vous laisse le temps de batifoler) Puis, enlevez les ficelles et ouvrez-le
La farce est réalisée à partir des éléments solides de la marinade auquel on ajoute des lardons et une bonne dose de miel pour amalgamer le tout.
La suite, est un peu technique, vous allez avoir besoin d’aide : comme vous avez les mains pleines de miel, demandez à quelqu’un de vous aider à ficeler le rôti pendant que vous le tenez fermé, empêchant la farce de se répandre. Prenez de préference une personne qui vous plait et avec qui vous avez envie de faire des choses. Cette phase peut donner des scènes proches de celle de Ghost, vous savez au moment où ils font de la poterie... Je ne connais rien qui rapproche autant que de se retrouver couvert de miel à ficeler un roti...
Lorsque vous avez fini, cuisez le rôti à petit feu, le mieux étant à la broche sur le feu de bois, mais le four peut faire l’affaire. Il faut napper le rôti très régulièrement de miel et de marinade. Vous pouvez ensuite faire cuire un peu la marinade qui reste pour en faire une sauce. Et hop, c’est prêt !

Design : Pen of Chaos / Illustrations de l'interface : Nauriel/Green Elven


La Choucroutiflette
Une spécialité des Orques de la terre de Fangh
lundi 16 janvier 2006. par Tony Orc

Simple à préparer, raisonnablement nourrissant, voici enfin les secrets de ce plat monstrueusement bon.
Ingrédients pour 5 à 6 ventres adultes :
1 tonneau de fromage
2 tonneaux de choucroute toute prête [1]
1 aubergiste bien gras
Ustensiles :
1 grand chaudron de sorcière
1 tenaille de forgeron
1 masse Paf
1 grande écuelle à dragon
Préparation : (2 minutes environ)
versez le fromage et la choucroute dans le chaudron
allumez un feu sous le chaudron après avoir coincé la sorcière dessous
avec la tenaille, découpez de gros morceaux d’aubergiste et ajoutez les en fin de cuisson (vers 1min45)
Les cris de la sorcière et de l’aubergiste ayant déjà rameuté vos amis, battez leurs oeufs à coup de masse, et remplissez vite votre écuelle avant qu’ils ne reviennent à la charge
Boisson conseillée : le sang frais du plus faible de vos invités
Idées pour les fêtes :
remplacez les bouts d’aubergiste par des lardons bien braillards
assaisonnez avec un pirate concassé pour une recette plus épicée
ajoutez un elfe concupiscent en bordure d’écuelle pour une présentation printanière
Bon Appétit !
[1] à se procurer auprès de tout bon aubergiste, ou bien sur les embarcadères des Pirates Mauves si ces derniers sont passés à l’auberge avant vous


Morshleg à Poils Longs
à ne pas confondre avec un Dantragor musqué
mercredi 12 juillet 2006. par Cham von Schrapwitz

Alors que je revenais d’une convention de mages tellement assommante que je l’ai quittée avant la fin (qui peu bien s’intéresser à une thématique « magie de l’eau et arrosage des fleurs » ?), je suis tombé sur un groupe de paysans incultes et tarés (double pléonasme), qui courraient devant un gros animal velu et énervé. D’instinct, je m’apprêtait à carboniser tout ce petit monde pour faire passer ma mauvaise humeur [1], lorsque je me rendit compte que le gros animal était un morshleg à poils longs, probablement venu des Terres Sauvages.
Tour de Blizdand, troisième jour de la décade de la truite
Soucieux de ne pas participer à la disparition d’une espèce menacée, je me contentais de frire les trois paysans, que je qualifiait de bandits de grand chemin lorsqu’un imprudent bailli vint m’interroger.
Et là, j’entends une voix dans le fond de l’amphithéâtre de mon cours magistral qui, d’une voix pâteuse et estudiantine, me demande tout de go « c’est quoi donc, Grand Maître Cham, qu’un morshleg à poils longs ? »
Passons sur l’inculture crasse des étudiants. Que voulez-vous, de mon temps... C’était déjà pareil.
Le morshleg à poils longs est un gros animal à fourrure qui vit en troupeaux dans les Terres Sauvages. Il est reconnaissable à sa longue fourrure marron clair et à ses deux longues cornes qui poussent en « V » au bout de son nez, et donc l’utilité apparaît évidente lorsqu’on y voit empalés des cadavres de gobelins morts. Un morshleg mesure environ 3m40 au garrot pour deux tonnes, ce qui en fait une bête de taille, que sa musculature puissante et ses canines affûtées mettent à l’abris de la plupart des prédateurs non armés d’une épée Vorpale ou d’un Arc elfique +4.
Apparenté aux rhinocéros par la cousine germaine de la sœur de son oncle, le morshleg se contente d’ordinaire d’arpenter les Terres Sauvages, où il cohabite en assez bonne entente avec les Trolls, ce qui n’est pas la moindre des étonnantes particularités de ce monstre.
Très recherché pour son cuir, le morshleg a pratiquement disparu. En effet, sa peau, une fois tannée, présente l’étonnante particularité de retenir les odeurs plantaires, ce qui permet aux bottes de sentir encore plus mauvais que d’habitude. La plupart des barbares sont friands de tels cuirs. De « morshleg » à « chlingue à mort » il n’y a pas bien loin, et si j’osais, j’avancerais une courageuse hypothèse étymologique. D’ailleurs j’ose, et ceux qui ne sont pas contents peuvent se oindre de sauce barbecue en attendant ma boule de feu dans la face. Cela dit, il est possible que cela vienne de « shleeg » qui, comme chacun ne le sait pas, signifie « botte » en ancienne langue des Hommes des Terres Sauvages. « morshleg » ne serait donc que la contraction de « Moriac Shleeg », « botte de Moriac ».
Vous voilà bien avancés.
En plus d’avoir le cuir solide, les dents affûtées, le pif cornu et les quatre pattes musclées ; ce puissant mammifère, omnivore strict, est caractérisé par un odorat surdéveloppé (une prédestination ?) ainsi que par son absence d’oreilles. Cela a sans doute facilité son éradication (ou presque) par les chasseurs en quête de cuir, une fois qu’ils eurent compris qu’ils pouvaient faire tout le bruit qu’ils voulaient à condition d’arriver sur l’animal face au vent.
Totalement rétif au dressage, le morshleg est parfois capturé comme animal de guerre par des bandes d’orques en maraude, qui l’apprécient pour son agressivité. Cela dit, ils préfèrent quand même leurs sangliers de guerre, qui sont meilleurs à manger après la bataille.
Sachez enfin que la viande de morshleg est immangeable (à part peut-être par les Trolls), mais que ses yeux sont très recherchés dans les restaurants chics, farcis avec de la graisse de grifoncéros tacheté et du jambon haché.
Cham von Schrapwitz, qui ne va jamais dans les restaurants chics.
[1] les frais d’inscription à la convention ne sont pas remboursables
avatar
Darkalec
Goule baveuse du Roi Liche
Goule baveuse du Roi Liche

Nombre de messages : 1248
Age : 37
Localisation : Darnassus
Date d'inscription : 27/02/2007

Perso
Nom du perso en Jeu: Darkalec
Niveau:
85/85  (85/85)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le livre de cuisine ...

Message par Darkalec le Dim 27 Fév - 14:50

Je fais un petit up du livre de cuisine car ça me fait délirer et que ce post est vraiment pas jeune. Laughing

_________________
avatar
Darkalec
Goule baveuse du Roi Liche
Goule baveuse du Roi Liche

Nombre de messages : 1248
Age : 37
Localisation : Darnassus
Date d'inscription : 27/02/2007

Perso
Nom du perso en Jeu: Darkalec
Niveau:
85/85  (85/85)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le livre de cuisine ...

Message par Sedus le Dim 27 Fév - 23:47

Il me semblait avoir reconnu, la première recette xD

mais la suite du post m' as confirmé mouhaha

Vive Naheulbeuk !

_________________

Sedus
Guêpe Silithide
Guêpe Silithide

Nombre de messages : 642
Age : 32
Date d'inscription : 09/12/2010

Perso
Nom du perso en Jeu: Ptitju
Niveau:
85/85  (85/85)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le livre de cuisine ...

Message par Darkalec le Lun 28 Fév - 2:46

Y'a d'autre vieux post "Naheulbeuk" faut que je les up aussi ^^

_________________
avatar
Darkalec
Goule baveuse du Roi Liche
Goule baveuse du Roi Liche

Nombre de messages : 1248
Age : 37
Localisation : Darnassus
Date d'inscription : 27/02/2007

Perso
Nom du perso en Jeu: Darkalec
Niveau:
85/85  (85/85)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le livre de cuisine ...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum